Une signalétique urbaine : pour quoi faire ?

De plus en plus de villes s'équipent d'une signalétique d'orientation à destination des piétons, cyclistes, rollers, skateurs.
Londres, Dublin, Toronto, Sydney... Cette signalétique peut avoir plusieurs objectifs.


• Favoriser la mobilité, les mobilités douces

Cette signalétique est une aide aux déplacements. Savoir quelle direction emprunter facilite les déplacements de l'utilisateur, quelque soit le mode utilisé. Elle rassure quand à l'orientation choisie et garantie la chaine d'information continue. Il n'y a pas de rupture donc pas de moment de doute, qui peut occasionner du stress chez certaines personnes.


















Signalétique Ville de Dublin - Source : fwdesign


• Tourisme et valorisation des points d'intérêts

Qui n'a jamais été face à un touriste ne parlant pas votre langue et vous demandant où est la Tour Eiffel ? La question de l'accessibilité en signalétique ne concerne pas que les personnes en situation de handicap. Un touriste de langue étrangère se retrouve aussi en difficulté si il ne peut pas se repérer.

Une signalétique indiquant le patrimoine local, les équipements, les services, les points d'intérêts... peut permettre à certains de découvrir leur propre ville en se déplaçant à pied ou en vélo.
C'est un outil d'accès aux différents services de proximité.


Signalétique Ville de Londres - Source : Lacock Gullam


• Affirmer l'identité de votre ville

La signalétique est un média de communication visible par tous. Elle peut ainsi renforcer une identité existante ou participer à sa création.






Projet signalétique Buenos Aires - Source : Luciano Balzano

• Encourager une activité physique quotidienne

L'Institut National de Prévention et d'Education pour la Santé lance, en 2010, une campagne afin de favoriser la marche à pied. La mise en place d'une signalétique standard, que l'on peut voir aujourd'hui à Grenoble, à Meaux, etc, vise à pousser les habitants à se déplacer à pied et favoriser ainsi une activité physique quotidienne.

Informer sur les temps de parcours permet à l'usager de savoir s'il peut atteindre sa destination en fonction de sa fatigabilité, ses capacités physiques... Cette information lui permettra également de choisir son moyen de déplacement. Pourquoi faire 15 minutes de métro si je peux m'y rendre à pied en 10 minutes ?

Source : INPES




La mise en place d'une signalétique urbaine accessible à tous participe à l'amélioration du bien-être et du confort d'usage dans l'espace urbain et favorise les déplacements par voies douces.

Posts les plus consultés de ce blog

Le pictogramme "personne en fauteuil roulant"

Portraits d'entrepreneurs #5 Eloïse Auffret-Novice

Que fait une mouche dans un urinoir ?